Tout savoir sur l'ostéopathie au service du sport

osteo sport massy


Alexis Dubas est ostéopathe à Massy (91) ayant suivi des formations spécialisées post-graduée sur l’accompagnement ostéopathique des sportifs. Il a exercé dans une clinique du sport à Londres (Ultra Sports Clinic), au Hampstead Rugby Club ainsi qu’à la Football Academy London Wood Green. Il reçoit dans son cabinet des sportifs de tous niveaux.

Que vous soyez sportif occasionnel ou athlète de haut niveau, votre ostéopathe va permettre de rétablir une bonne mobilité articulaire pour que la pratique de votre sport se déroule dans les meilleures conditions. La pratique du sport est bénéfique pour la santé mais le corps peut subir des microtraumatismes sur le plan articulaire et musculaire. Ces microtraumatismes peuvent entrainer des douleurs ou des gènes obligeant le corps à compenser et s’adapter. Après une blessure ou pour améliorer vos performance sportives, l’ostéopathe a une importance capitale.


Quand consulter un ostéopathe du sport ?

1) En prévention et/ou avant de démarrer une activité :

Même si vous n’avez pas de douleur, votre corps commence déjà à faire des compensations (si vous portez votre sac toujours du même côté par exemple) L’accumulation de ces contraintes vont devenir la cause d’une perte de mobilité et d’une source de douleurs. En tant que sportif, il est recommandé d’aller voir son ostéopathe tous les 2/3 mois afin qu’il traite ces compensations. Pour un sédentaire, il est recommandé de consulter son ostéopathe tous les 6 mois.

Votre ostéopathe vous donnera aussi des exercices pour maintenir un bon niveau de mobilité.

2) Après une blessure :

Votre ostéopathe effectuera des test orthopédique et neurologiques afin d’orienter son diagnostic.

S’il s’agit d’une fracture, une radio ou un scanner aux urgences vous sera préconiser. Votre ostéopathe du sport est formé à la pose d’un strap rigide afin d’immobiliser et la pose d’un k tape pour soulager. Un suivit ostéopathique devra être fait 3 mois après la fracture, pareil après une opération.

S’il s’agit d’une entorse, une prise en charge ostéopathique permet d’accélérer le temps de récupération. La pause d’un K tape et d’un strap rigide vous soulagera assez rapidement.

S’il s’agit d’une déchirure, il vous posera un strap compressif et vous réorientera chez le médecin pour faire une échographie.

Votre ostéopathe vous donnera aussi des conseils afin d’optimiser le traitement.

3) Pour améliorer ses performances :

Votre ostéopathe du sport effectuera un suivi personnalisé en fonction du sport que vous pratiquez et de vos objectifs. Il vous donnera des conseils sur le matériel, la nutrition, la préparation physique et les traitements à utiliser.


Quels sont les principaux motifs de consultations pris en charge par l’ostéopathie ?

Entorse, tendinite, périostite, aponévrose, syndrome de l’essuie-glace, tenis elbow, golf elbow, contracture, élongation, déchirure, cervicalgie, dorsalgie, lombalgie, troubles digestifs, maux de tête ect..


Les conseils de votre ostéopathe du sport :


Pour éviter l’apparition de gènes et de douleurs tous ces facteurs rentrent en compte : la nutrition, l’hydratation, la technique, l’équipement, l’activité sportive...

1) L’équipement sportif :

Il est recommandé de changer vos tennis après 2500 km parcourus. Pour les personnes de plus de 80kg, a partir de 2000km.

Pour les footballeurs, il faut vérifier la qualité des crampons.

Au tennis, une raquette de qualité avec un bon grip et un bon cordage est recommandé.

Peu importe le sport, vous devez vous faire conseiller par professionnel.

2) La bonne technique :

Combien de personnes se font des tendinites aux épaules en salle de sport suite à de mauvais mouvement répétitif ? Ou alors un tennis elbow à cause d’un mauvais geste lors d’un match de tennis ? ou d’autres personnes qui se font mal au dos à la piscine parce qu’ils ne savent pas bien nager ?

La bonne technique permet de réduire de risque de blessures et d’améliorer vos performances sportives.

Si vous ressentez une gêne ou une douleur lors de votre pratique sportive, demandez à votre ostéopathe ou votre coach sportif de corriger vos gestes. Votre morphologie doit aussi être prise en compte lors de la pratique d’un sport.



3) Le bon équilibre :

Une mauvaise posture, une articulation bloquée ou muscle contracturé sont souvent à l’origine de l’apparition de douleurs chroniques. Par exemple, un pied plat ou des genoux arquées peuvent entraîner un stress mécanique sur le tendon d’Achille. De même, une asymétrie au niveau du bassin peut provoquer des gènes au niveau des genoux.

Votre ostéopathe réalisera des techniques afin de corriger ces déséquilibres et redonnera à votre corps un bon équilibre biomécanique.

4) A éviter :

Vouloir aller trop vite, trop fort, trop longtemps, sur des tissus qui n’en sont pas capables c’est d’empêcher le phénomène d’adaptation naturelle cellulaire qui prend du temps. On change rapidement d’exercices et on augmente les poids ou la fréquence. et puis un jours, on se blesse. Les médecins du sport recommandent une progression entre 10% et 20% par mois. Il faut aussi programmer une journée par semaine d’étirement à distance des entrainement (le top est 2/3jours) afin de maintenir une bonne mobilité et prévenir le risque de blessures (ex : tendinite, déchirure...)

5) Après une blessure :

Ne reprenez pas le sport trop vite et doucement, sinon la douleur va revenir assez rapidement et d’autres douleurs peuvent apparaitre. Sur le long terme, les plus accros au sport auront un arrêt complet.

6) La nutrition :

Soyez vigilants avec les régimes pour les personnes qui pratiquent une activité physique. Les régimes sont la plupart du temps trop restreint en apports nutritionnels. La pratique d’un sport nécessite de fabriquer beaucoup d’énergie pour l’ingérer dans les muscles via une nutrition satisfaisant ces besoins. Ces restrictions caloriques vous fatigueront et augmenterons le risque de blessures.

Privilégiez les Omega 3 favorisant la récupération musculaire et ayant des vertus anti-inflammatoire. Ils se trouvent dans des poissons gras (sardine, maquereau, saumon...) et des huiles végétales (huiles de noix, de colza..). Quelques épices tels que le curcuma ou le gingembre ont des propriétés similaires.

Privilégiez les sucres lent (céréales, légumineuses, féculents, pates…), les légumes frais et les fruits. Ne pas manger trop de viandes rouges car elles diminuent les taux de récupération.

Buvez 1,5L d’eau par jours pour augmenter votre mobilité, réduire les tensions musculaires et aider votre corps à plus rapidement récupérer. Il faut boire avant, pendant et après vos entrainements par petites gorgées. En dehors des entrainements, il faut boire de l’eau même si vous n’avez pas vraiment soif. Privilégiez l’eau gazeuse, riche en bicarbonate, pour une récupération optimale.

Soyez vigilants par rapport aux boissons énergisantes qui ne seraient pas en adéquation avec des dépensent liés à une activité sportive selon la SFN.



Alexis Dubas

Alexis Dubas est ostéopathe agréée à Massy

CONTACT

Le cabinet est ouvert du Lundi au Samedi de 8h à 21h.

Il est situé au 8 rue des Anglais à Massy (91300).

 

Accès ostéopathe Massy